Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

April 3, 2020
Foody Nature

Get local one bite and one sip at a time!

Each obstacle in life has its own reason for being. Although, at the time, we only see its negative side, behind each element also hides a small sweet side which brings its little positive touch! The Coronavirus (Covid-19) will have struck a blow in the stomach of many people ... and businesses. But, it will also have opened up the importance of locally supporting our businesses. Eating local becomes just an advertising saying, but a real life principle to apply. So it’s our sweet side to learn to look at everything around us in a different way. We discover or rediscover our region one bite and one sip at a time!

***Attention, ce blogue n’a pas comme objectif de vous inciter à vous déplacer sur le territoire. Nous respectons les règlementations de distanciation sociale et désirons vous savoir en toute sécurité. Il relate plutôt une expérience gourmande vécue dans la maison et dans la voiture, non dans un contexte de visite, mais dans un contexte d’approvisionnement en nourriture et en boisson.***
 

Ma nature active en a pris un sacré coup avec cet avènement, comme pour plusieurs, sinon pour TOUS! L’aventurière en moi pratiquait le voyage intramural entre la cuisine, le salon, la chambre et le sous-sol depuis déjà quelques jours, mêmes semaines. Réalisant que je devrai prendre mon mal en patience pour encore un bon moment, ma famille et moi avons décidé de continuer à découvrir notre région, malgré la distanciation sociale et les fermetures de plusieurs établissements et entreprises, tout en respectant les consignes gouvernementales. Comment? Par notre assiette bien sûr! Nous allions partir à la rencontre de Lotbinière une bouchée et une gorgée à la fois! Cette aventure gustative s’avère être tout autant intéressante qu’une aventure en lieu physique!

Évidemment, avec les différentes restrictions et l’exigence du confinement, ça ajoute une note de complexité à l’idée! Alors, voilà comment nous avons décidé de vivre pleinement cette aventure gourmande! D’abord, règle numéro un, on doit respecter les consignes gouvernementales, TOUTES, sans exception. Donc, on ne sort que si c’est essentiel. Ce nourrir est essentiel et mon frigo accusait la fin d’une épicerie familiale de 2 semaines et demie…presque trois, donc pas le choix! On a donc préparé notre ensemble de « survie » qui comprenait notamment du Purel (on se sort plus sans ça!), du jus pour les enfants, nos ustensiles, nos débarbouillettes et des petits verres de plastique car on allait pique-niquer, dans le confinement le plus total, au creux de notre voiture!

J’avais besoin de voir de grands espaces et la nature à son état le plus pur. Ça tombait bien car l’Oxymore – Microbrasserie venait d’annoncer sa préouverture (13 mars avant l'annonce officielle du gouvernement) et offrait ses quatre délicieuses bières pour emporter : pale ale, blanche orange et coriandre, rousse irlandaise et stout à l’avoine. Nous sommes donc partis nous approvisionner à cette nouvelle microbrasserie locale. Bien évidemment, moi seule suis sortie récupérer les produits en prenant soin de pratiquement me doucher au Purel avant de retourner dans la voiture! Puis, bien que nous ne puissions pas nous arrêter pour consulter les panneaux d’interprétation, nous avons tout de même roulé sur les chemins Craig & Gosford pour s’imprégner des paysages bucoliques en nous dirigeant vers notre prochain arrêt. La nature, elle, ne semblait pas du tout souffrir de cette crise sanitaire et ça faisait le plus grand bien de voir ces parcelles de vies prendre possession des arbres et des arbustes à nouveau!

Plusieurs minutes passèrent, en silence, à juste admirer les campagnes qui défilaient devant nous. Le prochain arrêt planifié était la Boucanerie Del Tonio ! Eux aussi s’annonçaient ouverts et proposaient une poutine « El gars de la semaine » sous la thématique de la cabane à sucre. Nous avions donc passé notre commande à l’avance selon leur processus mis en place en raison des circonstances. Les ingrédients? Jambon fumé à l’érable, oreilles de crisse, saucisse érable et balsamique et, bien certainement, une tonne de sauce, de frites et du bon fromage! J’en profite pour lever mon chapeau aux entreprises touristiques. Les mesures de précaution qu’elles mettent en place sont rigoureuses et nous rassurent. On se sentait en sécurité de récupérer nos différents produits alimentaires. Encore une fois, seule moi suis allée récupérer la commande. S’en suivi, évidemment, la douche de Purel.

Au final, on se retrouvait donc les quatre, dans notre voiture « purelisée au maximum » en bordure du quai de Lotbinière. C’est la poutine à la main, la vue sur le fleuve au travers la fenêtre du véhicule et tous bien confinés à l’intérieur de l’auto que nous avons savouré notre région une bouchée à la fois. Cela nous a fait un bien immense.

De retour à la maison, comme nous nous étions procuré également des produits de l’érable de la Cabane à sucre du Père Normand , nous avons fait sortir la "cabane à sucre" des bois pour l’emporter dans notre cuisine. Nous avons suivi scrupuleusement leur recette pour réaliser de la succulente tire d’érable maison. Dans le confort de notre cuisine, nous avons vécu notre tradition annuelle adaptée à la situation! Puis, bien certainement, nous avons également dégusté l'une de nos excellentes bières de l’Oxymore Microbrasserie.

Pour conclure, je vous partage ce blogue, non pas pour vous inciter à vous déplacer sur l’ensemble du territoire, mais plutôt pour vous inviter à créer vos petits bonheurs quotidiens à la maison. Vous n’êtes jamais bien loin d’une bonne idée et d’une belle découverte qui peuvent se produire à quelques centimètres à peine de vous, soit dans votre assiette. De notre côté, nous nous sommes déplacés pour nous approvisionner en nourriture car nos réserves étaient épuisées. Ce n’est donc pas un rendez-vous hebdomadaire qu’on s’est fixé. On a juste un peu réinventé notre façon de le faire. À vous maintenant d’être créatif dans le confort de vos foyers. Surtout, ne cessez pas d’investir dans nos généreuses entreprises locales qui ont de fantastiques produits à vous offrir. C’est bon pour eux, mais c’est également bon pour votre moral et votre santé! :o)

#lotbiniere
#mangerlocal
#çavabienaller

Comments (0)