Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Marie-France St-Laurent
December 14, 2020
Active Nature

Girls' getaway in times of pandemic

Is it because the snow had deposited such a beautiful white carpet on the ground or because we could not take any more of all these virtual meetings, but my friend Isa and I decided to take a break from the routine and improvise a girls' getaway. Normally, we would have met at the museum, at the spa, in a yoga retreat or at the theater… but all our favorite activities are prohibited in these times of pandemic. Never mind ... we wanted to connect with nature and the Appalachian sector seemed to us to be a very suitable destination for that.

Se sauver de la routine, ça implique aussi de ne pas se faire de lunch et se laisser gâter en allant au restaurant. Chemin faisant, on fait donc escale à Saint-Narcisse-de-Beaurivage et on opte pour un repas à emporter du restaurant Blanche et Zéphirin  qui a dû se réinventer en 2020, comme tous les restaurateurs québécois. Même dans une boîte recyclable, pas de compromis : Julien et France réussissent à nous concocter un succulent menu aux saveurs de Lotbinière, avec une présentation qui interpelle tous nos sens. 

Maison de Blanche et Zéphirin

On décide donc de partir avec notre repas et d’aller s’attabler à la halte qui est selon moi la plus bucolique de Lotbinière. Je ne devrais pas vous divulguer ce secret trop bien gardé… car je ne voudrais pas en perturber la quiétude… Mais comme nous avons tous besoin en ces temps difficiles de se connecter avec la beauté et la paix de la nature, je vous partage mon coup de coeur. Cette halte est aménagée par la municipalité aux abords du pont couvert Saint-André. Au creux des vallons des Appalaches, s’écoule la rivière Filkars sur laquelle la glace n’a pas encore d’emprise. C’est donc dans la quiétude du son de ce cour d’eau qu’on a dégusté notre repas.

Pont Saint-André
Pont Saint-André
Maison de Blanche et Zéphirin

Comble de bonheur, Isa a pensé à apporter un thermos de thé, tout à fait réconfortant et qui permet de se réchauffer un peu. On est fin prête à entreprendre notre activité cardio de la journée.

On reprend donc la route, en passant sous l’arche d’arbres de la route King qui nous offre un panorama exceptionnel en toutes saisons. Puis on emprunte à nouveau la route Craig (269), puis Montgomery en direction du village de Saint-Sylvestre. Et là, juste devant nous, se dévoile le majestueux mont Sainte-Marguerite , plus communément connu sous le vocable du mont Radar. Il s’est mis tout beau pour notre visite, vêtu d’un magnifique frimas tout blanc.

Saint-Sylvestre
Saint-Sylvestre
Saint-Sylvestre
Saint-Sylvestre
Saint-Sylvestre

Au détour du rang Sainte-Marguerite, on voit enfin un premier indice que l’on arrive au Domaine du Radar. Nous voici arrivées à la destination choisie pour venir nous ré-énergiser en pleine nature. On a choisi de monter en raquette le mont le plus élevé du comté de Lotbinière avec ses 698 mètres. Passé la guérite, le comité d’accueil est très nombreux. On nous explique que c’est journée de tournage pour promouvoir l’activité de luge hivernale qui devrait débuter le 24 décembre… une autre belle escapade en vue, familiale cette fois-ci.

On chausse nos raquettes et on prend le temps de s’enquérir des conditions météo. La pierre météo nous confirme que la température est à la neige. Il n’en fallait pas plus pour nous réjouir.

Ce sont 5 kilomètres de sentiers qui s’offrent à nous. Compte tenu de l’heure, on opte pour monter par le sentier no 2 jusqu’au bunker que l’on peut visiter, pour ensuite redescendre le no 3. Cette boucle aurait dû nous prendre 1 h 15, 1 h 30. Nous en avons pris 2 h 30… J’avoue, le cardio n’était pas à son meilleur avec cette année de confinement, mais ce sont surtout nos multiples arrêts pour apprécier la nature environnante dont je garde souvenir. Le mont Radar  en entier avait revêtu un douillet manteau hivernal. C’était M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E et M-A-G-I-Q-U-E ! Rien à envier aux momies des Monts Valins ou de Mégantic...Chaque arbre devenait une sculpture en soi. On se serait cru au musée… en pleine nature!

Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar

Rendues au sommet du mont Sainte-Marguerite, malgré le temps couvert et gris, on pouvait apprécier l’étendue des plaines de Lotbinière parées d’une couverture de neige. Nos yeux éblouis par cette blancheur ont ensuite dû s’adapter avec la contrastante noirceur à l’intérieur du bunker. Ce vestige de l’époque de la guerre froide entre l’Amérique du Nord et les Russes trône au sommet du mont. Il rappelle la vocation militaire de cette station radar qui a opéré durant une décennie (1953-1964) et sa mise en valeur est un projet qui tient à coeur à Richard St-Laurent, ce passionné propriétaire du site.

Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar
Domaine du Radar

En ressortant de l’immeuble, on réalise que le temps file et que l’on doit se presser de descendre car la pénombre arrive rapidement à cette période de l’année, juste avant le solstice d’hiver. Dans cet environnement exceptionnel, nous avions perdu la notion du temps. Nous avions même réussi à oublier que nous vivons une étrange période de pandémie mondiale. Ici, c’est le silence et la paix qui règne. Nous en avions grandement besoin.

Lors de cette escapade, nous avons retrouvé notre coeur d’enfant et tous nos sens ont été contentés.

  • Nous avons goûté les produits de Lotbinière et senti les arômes des succulents mets cuisinés
  • Nous avons vu la magie du givre sur la généreuse nature lotbiniéroise;
  • Nous avons touché les flocons de neige qui fondaient sous nos doigts;
  • Nous avons entendu la paisible rivière Filkars, nos pas feutrés dans les sentiers de raquette, ainsi que le silence de la montagne.

Au final, cette escapade nous démontre que le bonheur est aussi dans les petits plaisirs de la vie et qu’il se cache parfois dans notre cour arrière. Cette année, notre “sud” sera Saint-Sylvestre ! Et pourquoi pas dans ces colorées coolbox ?

Domaine du Radar

Évadez-vous dans notre belle région! Découvrez l'ensemble des lieux d'héberment disponibles ci-dessous!

CLIQUEZ ICI!

Comments (0)