Warning! the content from this page is not translated, but if you want to get an idea of what Google Translate thinks of it, please choose a language.

Marie-Rachel Brulé
October 18, 2019
Foody Nature

My discovery of the season, La Maison de Blanche et Zéphirin.

Installed for almost 13 years, this restaurant was unknown to me before. Good. I must believe that he is in the village of Saint-Narcisse-de-Beaurivage, and that I live in Lévis but that's another story!

Dès ma première visite, je suis tombée sous le charme. D’abord l’accueil, comme on entre en arrivant directement devant le cuisinier qui concocte ses plats, j’ai découvert un univers différent des restaurants réguliers. Ici, on choisit avant de s’assoir ! Oui, oui. Chaque midi, se sont 3 plats principaux qui sont présentés dans la grande vitrine annexant la caisse. Le chef prend alors le temps d’expliquer ce qu’il y a au menu aux clients qui arrivent. Une entrée des plus accueillantes et chaleureuse.

Par la suite, on prend place dans la petite salle à manger classique et bien décorée. C’est la conjointe du cuisinier qui prend la relève et s’assure de la qualité du service toujours avec le plus grand des sourires. Cruche d’eau sur la table, il y a toujours quelques options de breuvages, et originale comme je suis, je choisi l’eau. On nous sert par la suite la soupe comme entrée. Ce midi, c’était une crème de chou-fleur au cari. Pas trop salée, les saveurs sont au rendez-vous et accompagnées d’un petit pain, c’est le combo parfait !

Mon choix fût difficile, car tout ce qui était au menu cette journée-là m’interpellait. C’est donc une longe de porc Tex Mex avec légumes du marché et sauce Southwest qui a su gagné mes papilles. Comme à ma première visite, j’ai été conquise dès ma première bouchée. Tout était goûteux et bien équilibré. Les petites tranches d’avocats posées sur le dessus de la viande se mariaient à merveille avec les saveurs de la sauce et du riz au maïs et fèves rouges.  Je n’aurais pas pu demander mieux !

Pour la fin, ma partie préférée, le dessert. Deux choix étaient offerts cette journée-là, une verrine à la poire et à l’érable avec crumble biscuité, ou un gâteau à la banane avec chantilly au Nutella. Comme j’ai la dent sucrée, et que les deux choix me semblaient succulents, la vie a choisi pour moi, car il ne restait plus de gâteau. J’ai dû être confrontée à mon premier et dernier choix, la verrine. Ôh que je n’ai pas été déçue. Bien que je sois certaine que l’autre dessert était excellent, celui à la poire était divin ! Quelqu’un a déjà vu ça du jello à l’érable ? Non mais qu’elle découverte. C’était tout simplement parfait !

Juste à me relire, j’ai envie d’en remanger encore et encore ! Cet endroit vaut définitivement le détour.  Planifiez un avant-midi en Lotbinière, et prévoyez aller goûter à leurs délices. Comme ils utilisent beaucoup d’ingrédients provenant des différents producteurs de la région, le menu est toujours varié et inspiré des produits de saison. Découvertes culinaires et saveurs assurées !

Comments (0)