Retour aux itinéraires
Itinéraires

Circuit patrimonial de Leclercville

Lotbinière
1
35
Facile
L'origine de Leclercville remonte à la concession de la seigneurie de Lotbinière à René-Louis Chartier, entre 1672 et 1693. Ce n'est cependant que vers 1720 que les premières familles vinrent s'installer entre les deux rivières du Chêne! Apprenez-en un peu plus sur l'histoire de cette municipalité au travers ce magnifique circuit patrimonial!
 

Jour 1

Parcourez les 63 points d'intérêts du circuit patrimonial de Leclercville!

Combinez ce circuit historique aux différents attraits du secteur! Une petite faim en cours de route? Arrêtez-vous au restaurant le Sainte-Emmélie , qui est situé directement aux abords du fleuve et du parc d'interprétation de l'île !

À quelques minutes à peine, vous retrouverez le quai de Leclercville qui vous offrira des panoramas époustouflants. Pour les amateurs de randonnés, enfoncez-vous dans le sentier de la rivière du Chêne secteur de l'embouchure ou secteur des trois-fourches! Plusieurs kilomètres de sentiers pour explorer la forêt de la seigneurie Joly.

En cas de besoin, plusieurs hébergements sont disponibles : La Maison de la rivière du Chêne, le camping municipal de Leclercville,La Maison du Gérant , le gîte La Demeure du Fondateur , La Maison des Charlots, etc. 

Pourquoi ne pas terminer cette journée par un spectacle au Moulin du Portage ? Vous pourrez ainsi admirer les vestiges historiques de l'intérieur!

Voici un bref aperçu du parcours patrimonial de Leclercville :

Suite à la concession de la seigneurie de Lotbinière à René-Louis Chartier, des familles acadiennes suivirent et fondèrent le rang Sainte-Michel peu après la déportation de 1755. La municipalité prit vraiment son essor lorsque M. Joly, époux de la seigneuresse de Lotbinière, décida d'implanter le moulin à scie à l'embouchure de la rivière du Chêne en 1834. Ce moulin sera le coeur de l'économie de la région durant près d'un siècle.

Une autre industrie vit le jour en 1857, celle de la fabrication de la brique. Celle-ci procura de l'emploi à environ 40 personnes jusqu'en 1917, alors qu'elle dû fermer ses portes en raison d'un glissement de terrain. La paroisse de Sainte-Emmélie fut détachée de celle de Saint-Louis de Lotbinière en 1863 et on créa alors la municipalité de Sainte-Emmélie. 

Les problèmes du village étant très différents de ceux des rangs, la municipalité fut scindée en deux; ainsi naquit Leclercville, nommée en l'honneur de Pierre Leclerc qui avait cédé le terrain pour la construction de l'église. À son apogée en 1941, la population totale des deux municipalités était de 2 299 âmes. Hélas, en raison de la fermeture du moulin à scien en 1932, à la suite d'une innondation, le travail devint de plus en plus rare et s'ensuivit un exode de la population. Celle-ci n'a cessé de décroître depuis et ainntein maintenant à peine 500 dans les deux municipalités combinées. La fusion des municipalités fut d'ailleurs décrétée en 2000 sous le nom de Leclercville. 

Bonne découverte!

ACCÉDEZ AU CIRCUIT COMMENTÉ ICI