Séduction du jour #1

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Séduction du jour #1 - De Saint-Apollinaire à Saint-Narcisse-de-Beaurivage en passant par Saint-Gilles.

8 h 30 am, départ de chez moi, Québec, en direction de Saint-Apollinaire à 20 minutes des ponts, pour y retrouver Suzanne Bourget qui me fera baigner dans la région de Lotbinière pour une première fois! Je suis bien excitée!

Mon premier arrêt au Camping Domaine de la Chute est à la hauteur de mon enthousiasme. J'y rencontre Hélène Moreau, ancienne propriétaire de l'endroit de 1976 à 2009, qui nous parle de ce domaine qui n'a cessé de se développer d'années en années avec des yeux qui brillent. En me promenant sur le site en voiturette de golf - première fois que je conduis ça de ma vie - je vois que tout y est pour satisfaire les vacanciers : piscine, lac pour baignade, terrains de tennis, jeux d'eau, dépanneurs, festivités et sourires de tous ceux qu'on y croise... Merci, Hélène, de ta profondeur d'âme qui me donne complètement confiance en ce lieu!

Les retailles de gâteau, ça vous dit quelque chose? Moi non plus... Mais à Saint-Apollinaire, la Boulangerie et pâtisserie de Mailly, qui fête ses 100 ans cette année, a rendu ça bien populaire! C'est ce que j'apprends lors de mon deuxième arrêt en rencontrant Gilles Mailly, boulanger de troisième génération. En écrivant ces lignes cependant, ça me fait penser que j'ai oublié mon pain de la boulangerie dans la voiture de Suzanne...

Tout juste à côté, on s'arrête à la Boutique Rose-Hélène. C'est la colorée Rose-Hélène Laflamme en personne qui me présente les oeuvres originales de 40 artisans québécois. Bouteilles de vin fondues en guise d'horloge, pots maçons réinventés en distributeurs de savon, meubles rustiques, tableaux peints... On y trouve la perle rare à donner en cadeau, y'a aucun doute!

Suzanne me dit qu'il est temps de changer de village tout en me rassurant que nous reviendrons à Saint-Apo (c'est comme ça qu'il faut le dire il semblerait...). C'est ainsi que je me retrouve au Kiosque des Grands Jardins, à Saint-Gilles. Laissez-moi vous dire que c'est bien plus qu'un «kiosque»... Dans mes mots, je dirais que c'est une épicerie artisanale, magnifiquement aménagée, de fruits et légumes frais cultivés tout l'été à même les 70 hectares de terre de Chantal Couture et Régis Pelletier. Puis, une crème molle accompagnée d'un coulis de fruits délectable fait sur place, ça vous dirait? Eh bien, c'est aussi ce qui nous est offert avec la Crèmerie d'Élodie.

Voilà que la pause dîner s'impose à La maison de Blanche et Ziphérin, à Saint-Narcisse-de-Beaurivage. C'est définitivement mon coup de coeur de la journée! Maison centenaire, service personnalisé, propriétaires accueillants et cuisine délicieuse faite des produits du terroir.

Bien (trop!) remplies, on revient à St-Apo pour quelques autres visites rapides, dont l'une d'elles me met particulièrement le sourire aux lèvres puisqu'on fait la connaissance de France, copropriétaire de  l'Éconologde au charisme contagieux. Fière de son hôtel, elle nous parle de la nouveauté à venir qui permettra à l'établissement de se voir octroyer le titre Éconologde Inn et Suites.

Ma journée prend fin, mais je reviens chez moi remplie de reconnaissance envers tous ces propriétaires fiers, passionnés et dévoués que j'ai rencontrés. Ils m'ont séduite!