Séduction du jour # 3

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Encore des gourmandises, de la nature et de l'histoire pour cette troisième journée d'adoption en Lotbinière, mais cette fois-ci, dans le sud du comté, à Saint-Sylvestre et à Sainte-Agathe-de-Lotbinière.

Ma première visite à Saint-Sylvestre me fait plonger dans 93 ans d'histoire. C'est l'âge de la Maison Payeur, gîte bucolique en pleine campagne. Maryse, copropriétaire si accueillante, nous fait passer d'une pièce à l'autre, plus champêtre l'une que l'autre. Spa, produits du terroir, chiens enjoués... Il y a même une croix d'espoir et de reconnaissance, érigée en 1932 par M. Louis Payeur suite à sa guérison. Tout y est pour nous laisser dorloter...

Si M. Louis Payeur fut un homme d'importance de Saint-Sylvestre, une certaine Émilie peut se vanter tout autant... Le miel d'Émilie, ça vous dit quelque chose? Vous me croiriez si je vous disais que LA Émilie existe pour vraie, qu'elle a 81 ans, qu'elle est pleine d'énergie et ravissante? Je l'ai rencontrée! C'est elle-même qui m'a fait déguster les miels de la boutique centre d'interprétation. Depuis 1980, le projet familial a grandement évolué, mais le miel est toujours d'aussi bonne qualité, 100 % naturel et non pasteurisé. Coup de coeur pour le bonbon miel et eucalyptus!

Ma prochaine visite est bien diversifiée! Toujours à Saint-Sylvestre, un peu à l'extérieur du village, on se rend au Domaine du radar, ancienne base militaire transformée en base de plein air. De chalets intimes, aux campements sauvages, en passant par un documentaire historique de cette base militaire des années 50, Marcel, vétéran du lieu, nous amène jusqu'au sommet du Mont Sainte-Marguerite, là où se côtoient sévérité des vestiges et panorama grandiose et apaisant. Luge autrichienne en hiver, c'est la randonnée pédestre, la baignade, le vélo de montagne et la jeep qui sont à l'honneur tout l'été.

Au milieu de ma journée, je suis complètement séduite... Pas d'homme là-dedans, non. Juste le meilleur potage aux légumes que j'ai mangé de ma vie, le meilleur porc à la sauce aux pommes et à la bière, les meilleures pommes de terre dauphinoises et la meilleure génoise au caramel salé. Coup de foudre pour La Bouche Bée! Table champêtre concoctée par la chef Céline Turgeon avec les meilleurs produits de la région, ça vaut complètement le détour.

Bien repues, Suzanne et moi reprenons la route. Avant d'arriver au Parc de la Chute Ste-Agathe, quelques surprises m'attendent sur le chemin : pont couvert de Saint-Sylvestre avec sa halte aménagée au bord de la rivière Filkars, temps de recueil au cimetière irlandais de l'ancien chemin Gosford et tunnel sans fin naturel de la route Montgomery. Arrivées au Parc de la Chute, la pluie tombe à grosses averses, mais l'accueil chaleureux de Marysa compense, tout comme la rencontre d'Antoine, guide de canyoning de l'été arrivant tout droit de Chicoutimi. Marysa nous amène sur le site enchanteur aménagé tout autour du canyon : resto, camping, bar de plage, scène permanente, pont suspendu, trottoirs de bois ...

Un peu (...beaucoup) en retard sur notre horaire, Suzanne nous conduit finalement à la Ferme pédagogique Marichel. Cochons, vaches, agneaux, brebis, chatons, mais surtout, le coq-vedette Marcel qui me fait toute une attitude, égayent notre dernier arrêt!