29 janvier 2020
Nature Active

Randonnée dans le sentier de la rivière du Chêne!

Il y a déjà un moment que l’on me parlait du sentier (quatre saisons) de la rivière du Chêne (secteur des Trois-Fourches). Cette randonnée avait piqué ma curiosité et il n’en fallait pas plus pour que, lors de ma dernière journée de congé, je prenne mon sac à dos et que je roule, en compagnie de mon conjoint, en direction de ce lieu dont j’entendais si régulièrement des échos. Bienvenue dans mon récit de découvertes de ce sentier inusité!

D’abord, il faut dire que ce parcours traverse la forêt de la seigneurie Joly de Lotbinière. À noter que cette forêt publique couvre 10 % de la superficie de la municipalité régionale de comté de Lotbinière et 70 % du territoire de la petite municipalité de Leclercville. Elle est riche en histoire du passé. C’était donc l’occasion d’en apprendre davantage!

Mentionnons, en complément, que la forêt de la seigneurie Joly de Lotbinière fait partie de notre patrimoine régional.  Elle est restée, dans son intégralité, la propriété de la famille Joly de Lotbinière pendant 275 ans soit jusqu’en 1967 alors que le Gouvernement du Québec expropria monsieur Edmond Joly de Lotbinière. Elle est devenue, à partir de ce moment,  une « terre publique ». Pour cette raison, vous remarquerez à votre arrivée que le site demeure davantage «une forêt naturelle» qu’un «site d’exploitation touristique».

Deux endroits sont indiqués pour y stationner nos véhicules. Il s’agit d’accotements en bordure du chemin indiqués grâce à des panneaux en aluminium. Dès notre arrivée, une carte du sentier nous indique le trajet complet. Au total, c’est un peu plus de 15 km de paysage à explorer! Certains lieux spécifiques sont mis en valeur dont un petit pont de cordage.

Nous voilà donc au début de cette aventure! Aussitôt entrés dans la forêt, nous découvrons un petit registre à signer pour y signaler notre passage ainsi que nos commentaires. Randonneurs invétérés, mon conjoint et moi avions hâte de découvrir ce que nous cachait ce sentier de randonnée pédestre! Dès le premier kilomètre, la vue nous tient en haleine! On y monte quelques escaliers, on en descend quelques autres, pour arriver tout près de la rivière du Chêne. On n’a pas le choix, il faut s'arrêter et admirer ce tableau bucolique. Le bruit de l’eau qui coule, le reflet du soleil sur les glaces, l’odeur de la nature 100 % pure, c’est juste WOW! Je regrette de ne pas avoir apporté mon sandwich et mon café. Toutes les pauses devraient définitivement ressembler à celle-là!

Au fil de nos pas, nous en apprenons un peu plus sur la tortue des bois, côtoyons des tubulures d’érablières et tentons de deviner à quel animal appartiennent les traces devant nous. Parfois, nous longeons la rivière à plusieurs mètres d’altitude, et d’autres fois, on pourrait pratiquement y mettre nos pieds! Le sentier est plutôt étroit, mais bien balisé le long des arbres faisant partie du sentier. Chacun des kilomètres est indiqué ce qui nous permet de suivre notre progression.

Au final, avec la quantité de neige sur place et les déplacements, parfois un peu techniques dans les escaliers, nous avons dû revoir à la baisse le nombre de kilomètres à parcourir lors de cette sortie. Or, nous n’avons pas été déçus. Le paysage qu’offre le sentier de la rivière du Chêne (secteur des Trois-Fourches) est absolument remarquable. Il vaut assurément le détour et plaira aux randonneurs qui ont la nature tatouée sur le coeur!

Commentaires (0)