Pascale Lemay
8 juin 2022
Nature Gourmande, Nature Active, Nature Curieuse

Été : 3 filles, 1 mission ; vous faire découvrir leur région!

Nous sommes 3 filles et nous avons une mission; vous faire découvrir notre région de la Chaudière-Appalaches! Partez à l’aventure avec nous dans Lotbinière, la Beauce et la région de Thetford pour vivre de nouvelles expériences touristiques! En l’espace d’une journée, nous nous sommes prêtées au jeu d’être des touristes de chacune des 3 régions et nous avons réalisé une activité dans chacun des territoires. Des moments mémorables et de belles découvertes, c’est ce que j’ai le goût de partager avec vous aujourd’hui! Qui sait, cela pourrait vous inspirer pour agrémenter un week-end ou même pour bonifier vos futures vacances!

Notre journée débute en plein cœur de Saint-Georges, ma collègue Karen, agente aux communications et au marketing de Destination Beauce a sélectionné le premier point de rendez-vous de notre journée, direction le Symposium de Beauce Art : L’international de la sculpture! Cette organisation a pour mandat de créer un parcours permanent d’œuvres publiques constituant un patrimoine culturel de renommée internationale et c’est franchement une mission réussie. L’organisation qui chapeaute l’activité a été mise en place en 1997. Un comité regroupant environ 7 à 8 bénévoles passionnés s’est engagé à s’impliquer et à tenir l’événement pendant 10 ans. Aujourd’hui, nous avons droit à une visite guidée du parcours par madame Rachel Aubé, une des précieuses bénévoles et collaboratrice qui donne temps et amour à la concrétisation de ce rêve devenu réalité et forgeant sans cesse la renommée culturelle de Saint-Georges.

La première édition du Symposium de Beauce Art a eu lieu en 2014. À l’automne de chaque année, depuis, un appel à projets est lancé, invitant les sculpteurs du monde entier à déposer une idée d’une œuvre à produire de leur cru. Une thématique annuelle est choisie et les artistes doivent s’y coller. Près de 200 candidatures sont reçues, chaque automne, mais seulement 10 seront retenues grâce à une rigoureux processus de sélection pour une réalisation et implantation de leur sculpture dans un emplacement ciblé de la ville de Saint-Georges. Chaque année, le comité organisateur suggère un nouveau lieu conjointement avec la ville. À la fin de cet été, Saint-Georges cumulera près de 85 sculptures, provenant de 25 pays et de 4 continents, agrémentant ainsi la piste cyclable, les parcs, embellissant le cœur de la ville, améliorant la qualité de vie des citoyens et bonifiant, par le fait même, l’expérience touristique.  L’accessibilité au parcours est gratuite et si vos yeux assoiffés de culture veulent couvrir l’entièreté du parcours, il vous faudra compter près de 2 heures pour tout voir. Pour notre part, nous avons fait un rapide tour sur l’Île Pozer, lieu sentimental regroupant les œuvres de la première édition. À coup de centaines de clics, nous avons pris mille et un clichés afin de coucher visuellement notre expérience dans ce blogue! On s’est même fait demander si nous étions des influenceuses! Ok, nous ne jouissons peut-être pas de la renommée de Lydiane autour du monde, mais avons assurément notre région tatouée sur le cœur et agissons comme de véritable moteur de propulsion pour promouvoir nos attraits hihi. De vraies groupies 100 % locales.

Pour revenir à nos moutons…ou à nos sculptures, les amateurs d’art seront ébahis par la diversité et la quantité d’œuvres qui se dressent sous nos yeux. Avis à ceux également qui se passionnent pour l’horticulture, il y a plus de 800 cultivars de Lilas (j’ignorais qu’il pouvait y en avoir autant!!!), provenant de partout dans le monde, qui embellissent les lieux. D’ailleurs, on lève notre chapeau à tous les bénévoles qui entretiennent les plates-bandes avec minutie (je préfère mon travail d'avoir à écrire ce blogue, mais je reconnais profondément leur dévotion horticole et…une chance qu’on les a!). Nous terminons notre visite à la place des artistes nous permettant ainsi d’observer les sculptures de cette année, sous le thème « Vers le ciel et faire rêver » en pleine conception. Cela nous permet d’apercevoir les techniques de réalisation ainsi que de nous entretenir, un bref moment, avec des artistes variés! Une touchante immersion culturelle que je prescris à tous!

Symposium de Beauce Art | Saint-Georges
22 mai au 12 juin
beauceart.com

Notre seconde activité de la journée avait lieu dans la charmante municipalité de Beaulac-Garthby! Geneviève, ma collègue qui est conseillère aux communications pour la région de Thetford a suggéré un attrait bien particulier pour poursuivre notre journée. À noter que la municipalité de cet attrait est située à deux pas de l’imposant Lac Aylmer qui fait près de 20 kilomètres de long, d’une marina magnifiquement aménagée, d’un parc avec des modules de jeux pour enfants spacieux et impressionnant par ces gigantesques arbres, d’un casse-croûte saisonnier et d’un bureau d’information touristique (fermé pour 2022 pour cause de travaux, il se refait une jolie beauté). Notre destination a élu domicile en plein cœur de ce village : les vélorails de Beaulac-Garthby!


Les fondateurs ont eu l’idée de créer cet attrait récréotouristique suite à un voyage réalisé en Europe où ils avaient eu la chance de voir un projet similaire en action! Mais qu’est-ce que le vélorail? C’est ta chance, si tu pédales croche de pouvoir aller droit, profiter du paysage, sans avoir à toujours regarder devant et sans créer d’accident! Non sans blague, c’est TA chance de pouvoir faire du vélo sur un ancien tronçon de voie ferrée, à l’aide d’un équipement adapté, de vivre une expérience unique et de littéralement faire partie du paysage. On profite ainsi des percées bucoliques sur le lac, on admire les pêcheurs déterminés, on rêve en regardant les spacieux chalets en bordure de la bande riveraine, tout cela sous un angle que nous n'aurions pas autrement.

Une belle activité de plein-air pour les contemplatifs que nous sommes. Pour votre information, le projet a débuté ses démarches en 2011 pour véritablement voir le jour en 2012! À ce jour, près de 10 vélorails doubles sont accessibles en location. Une petite banquette centrale permet d’amener les plus jeunes ou les gens à mobilité réduite, profiter de la balade. Deux parcours sont offerts, un qui s’oriente vers la ville de Weedon et un autre vers la ville de St-Gérard. Pour ceux qui ne sont que de passage, l’option du 10 kilomètres à parcourir est à prioriser. Pour ceux qui veulent s’y attarder davantage, l’option du 18 kilomètres est conseillé! Attention, il faut réserver tôt car cette expérience distinctive a tôt fait de charmer les visiteurs locaux, régionaux et même internationaux!

Dans notre cas, nous avons eu le privilège de rencontrer l’équipe quasi complète qui s’active au fonctionnement des vélorails! Véritable attrait moteur de vitalisation de leur municipalité et offrant des retombées économiques au milieu, on sent leur fierté derrière cette mission accomplie et on la partage!!! On nous donne les directives de départ afin d’utiliser nos vélorails sécuritairement et nous commençons, en équipe de 2, à pédaler en direction de Weedon. Annick Racicot, leur nouvelle recrue, se joint à nous pour composer la quatrième personne requise par notre trio. Les premiers coups de pédales sont les plus exigeants, mais une fois notre air d’allé trouver, on se laisse porter par le rythme. Le soleil est au rendez-vous, on ne pouvait pas espérer mieux. La vue sur le lac est dégagée et nous profitons de plusieurs beaux panoramas. Nous avons même la chance de passer sur un petit pont de bois, ce qui rend l’expérience entre plus sympathique.

Le long de la voie ferrée, on peut voir des panneaux ludiques qui prodiguent de l’information aux visiteurs, mais qui servent également d’activité ludique pour les familles. Oui, oui, en complétant le parcours, on peut y démasquer un mot mystère. Un beau concours est rattaché à cette activité. Bref, une belle activité de plein-air qui décidément sait plaire à tous! La bonne nouvelle? Les expériences vélos ont souvent eu raison de moi avec quelques blessures au fil des ans, mais cette fois, impossible de se blesser, c’est vraiment bobo « proof » comme activité! Ne reste qu’à en profiter à 200 %!

Les Vélorails de Beaulac-Garthby | Beaulac-Garthby
Réservation en ligne : xpayrience.com
lesvelorails.com

Le dernier attrait de la journée, c’est MA proposition, yeah! J’avais tellement hâte de pouvoir faire découvrir La Vallée Bleue – Distillerie à Karen et Geneviève. En plus, elles étaient « vierges » de toutes visites antérieures donc j’avais le privilège de pouvoir être aux premières loges de leurs réactions! Un vrai délice hihi! Donc, on programme nos Google Maps de ce monde en direction de Val-Alain, petit coin de paradis de la région de la MRC de Lotbinière. On dit que dans certains jardins se cachent des nains de jardins, bien dans notre région se cachent beaucoup de producteurs agros! :O)

Mysa, la copropriétaire nous accueille alors que nous sommes à peine sorties de nos véhicules! On quitte nos bolides pour embarquer dans le sien, un kart de golf (qui ne golf plus hihi), qui ne gagnera assurément aucune course de Nascar, mais qui fait drôlement bien son travail pour nous amener dans les recoins de sa vaste propriété. C’est parti pour une visite guidée de l’entreprise qui a commencé à prendre naissance en 2002. La Vallée Bleue, c’est beaucoup de choses. D’abord, une bleuetière avec près de 25 000 plants. On peut d’ailleurs venir en faire l’autocueillette lorsque c’est la saison! À cela s’ajoute près de 10 000 plants de cassis qu’on peut également cueillir. Quelques plans de camerises complètent le tableau. Pour faire suite, les proprios louent également une parcelle pour cultiver la canneberge dans une cannebergière à proximité. Ils élèvent le porc et le bœuf en pâturage. C'est leur garçon qui est responsable de l’élevage du porc en forêt alors que leur deux filles ont monté leur propre « affaire » avec le foodtruck LMB qui est positionné près de la boutique et qui propose un menu à base de leurs élevages. Une famille qui a su transmettre la fibre entrepreneuriale! 

À notre retour des champs, on passe tout près de la mini-ferme pour enfants. Les poules sont déjà là, les chèvres et autres charmantes bibittes à poils arriveront sous peu! On se rabat plutôt sur les deux mascottes canines : Rya et Gonzo, qui eux, sont très heureux que les autres bibittes ne soient pas encore là car ils récoltent tous les câlins. À quelques mètres de là se trouve une vaste aire de pique-nique avec plusieurs tables pour nous permettre d’allonger nos discussions! On y retrouve d’ailleurs leur panneau des producteurs de bons coups, projet de l’OBV du Chêne pour identifier les actions entreprises par le lieu pour la mise en valeur des initiatives respectueuses de l’environnement! On n’est pas peu fiers quand on voit l’ensemble de ces belles actions.

C’est maintenant l’heure d’entrer dans la boutique et de constater comment tous ces délicieux petits fruits font également….de succulents produits alcoolisés (vins et spiritueux) grâce à leur magique distillateur polonais! Mysa nous propose une dégustation complète de l’ensemble des produits : spiritueux de style brandy, gins de saison, o de vie, liqueur de cassis, de bleuet et de canneberge, vin, vodka, parto et j’en passe. On n’a pas le choix, on doit goûter pour bien vous conseiller chers visiteurs : !!! Quand on voit tous les prix et les distinctions remportés par ses produits, notre motivation à les découvrir n’en est que décuplé.  À noter que cette dégustation est offerte à tous les visiteurs et qu’elle est complètement gratuite. :o) Mysa met aussi en valeur des produits fins!

La journée s’achève et Mysa nous offre de laisser aller la mixologue en elle et de nous concocter 3 délicieux cocktails pour profiter de la terrasse pour adulte accessible tout en haut de la boutique. La création artistique débute sous nos yeux. Le résultat est tout simplement épatant. Les cocktails sont tellement beaux que cela nous peine de devoir les boire hihi! Oh, un élément important, si vous passez à la Vallée Bleue – Distillerie, sachez que vous avez la possibilité de faire ajouter des brillants comestibles dans vos boissons. Très populaire dans les gins de saison aux couleurs flamboyantes par ailleurs. Et vous savez quoi? Je suis aux anges, car mon cocktail brille de mille feux avec tout pleins de petits brillants qui rehaussent son look! Il est aussi beau que bon et c’est sur la terrasse du toit de la boutique, cocktail miroitant au soleil, que je regarde la « toscane » de Val-Alain avec un vue complète sur l’ensemble des ses champs de bleuets et cassis. Je me dis que…j’ai déjà hâte de vous raconter mon prochain blogue concerté avec la Beauce et Thetford! :o)

La Vallée Bleue – Distillerie | Val-Alain
Ouverte 4 saisons
lavalleebleue.net

 

Curieux de lire la version de mes collègues? 

Blogue de Karen Blogue de Geneviève

Commentaires (0)