Pascale Lemay
5 juillet 2021
Nature Gourmande

Fraises & Merveilles!

La fin des classes rime avec l’arrivée des fraises dans les champs de nos producteurs préférés! C’est un fruit qui sonne le début des vacances parce que ça SENT bon, parce que ça GOÛTE bon et parce qu’on ADORE ça! Sucrées, juteuses et tendres, il en existe plusieurs variétés mais, pour ma part, je les aime ABSOLUMENT TOUTES! C’est le moment où les « bisous » barbouillés de rouge « délicieux » est à la mode! Garçons et filles arborent le contour de bouche à la fraise avec fierté! Je vous invite à suivre mon périple d’un jour qui ne se résume pas qu’à l’autocueillette des fraises (avec ma bougeotte, vous l’aurez deviné)!

Pour le début de cette journée « à vivre pour vrai », on début par un appel à grand-papa et grand-maman! Chez nous, l’autocueillette des fraises, c’est une vraie tradition familiale! Direction la municipalité de Saint-Gilles , dans notre vaste région de Lotbinière! L’expérience commence dans notre véhicule puisque nos yeux vivent l’immersion de la route touristique des Vallons et des Lacs! Le paysage est en pleine mutation, à cet endroit, pour nous laisser tranquillement voir apparaître le piémont appalachien, quelques municipalités plus loin. 

Donc, j’adore mes vallons Lotbiniérains. Saint-Gilles représente, pour moi, le début de la « zone » de vacances quand je parcours cette route bucolique!

Bon, revenons à nos moutons…ou plutôt à nos fraises! Notre destination « fraises » cette année c’est le Kiosque des Grands Jardins ! Pourquoi? Disons que j’avais quelques idées derrière la tête pour faire perdurer le périple après l’autocueillette (les grands-parents n’avaient pas été mis au courant avant, surprise hihi)!

L’entreprise est gérée par Chantal Couture et Régis Pelletier, deux passionnés qui cultivent leurs terres depuis déjà plusieurs années. On peut y cueillir plusieurs variétés de fraises dans leurs grands champs. Lors de notre arrivée sur place, c’est la Wendy qui était à l’honneur et, vivement pour moi, car c’est MA sorte préférée. Pas besoin de vous dire que ce n’est pas très long d’y remplir nos chaudières et nos paniers, car de l’abondance, il y en a. Cela, malgré le gel de ce printemps qui a maltraité un peu notre fruit délicieux. La consigne de ne pas déguster le fruit dans les champs en raison de la pandémie est difficile à respecter, mais on s’y conforme, trop heureux de pouvoir s'adonner à cette activité!

TANT QU’À FAIRE, une fois la collecte terminée, on traverse en diagonale du champ pour rejoindre la Crèmerie d’Élodie . Élodie Pelletier, la propriétaire, c’est la fille de Chantal et Régis et elle a démarré un superbe projet il y a quelques années : développer sa propre crèmerie et mettre en valeur les petits fruits produits par l’entreprise! Ça se traduit comment? Par des coulis de petits fruits frais dans les sundaes, par des crèmes molles aux fruits, par des tartes maison et autres desserts extravagants! J’opte pour un tofu glacé aux fraises (thématique non?), mon conjoint pour une molle aux petits fruits (aux bleuets, son fruit préféré), nos ados pour une crème molle avec un coulis à l’érable (rien à faire, plus c’est sucré mieux c’est à cet âge)! On profite de leurs aires de repos sous les pommiers avec les tables de pique-niques, un abri en cas d’intempéries, les modules de jeux pour enfants et on admire les petits animaux de la basse-cour : poules, poussins et lapins!

TANT QU’À FAIRE!Pourquoi ne pas remplir aussi le bedon de notre réfrigérateur en entrant dans le Kiosque des Grands Jardins ? On y retrouve une foule de produits frais : fraises (évidemment), légumes divers et plusieurs produits transformés. Ça sent bon, c’est beau et les employés sont chaleureux et attentionnés.

TANT QU’À FAIRE! On vient d’ingurgiter nos 5 à 10 portions de FRUITS et légumes d’un coup, on a sucré nos bisous à la crèmerie d’Élodie, on a ravi nos yeux avec la route des Vallons et des Lacs et les animaux, mais là, on a soif!!! Voilà une petite surprise que je conservais derrière la cravate comme on dit. Alors, je mentionne à tous que, tant qu’à faire, nous pourrions arrêter à la Microbrasserie Oxymore pour se laisser tenter par leurs bières de la collection Classique ou des Éphémères! En plus, ils viennent tout juste d’inaugurer une belle terrasse extérieure, en plus d’avoir la possibilité de vous prélasser au salon de dégustation en jouant à un jeu de société ou alors en complétant le tout par une visite guidée. On repart avec 4 bières qui sortent de l’ordinaire : une Pale Ale miel de bleuetière, un Stout à l’avoine et à la noix de coco grillée, une IPA blanche à l'hibiscus et gingembre et … un Stout aux piments de Cayenne!!! Puis, avez-vous vu leurs casquettes, wow! Je suis sous le charme, elles sont tellement belles!

TANT QU’À FAIRE! On a presque comblé tous nos besoins, mais où est notre protéine de la journée? Bien là, on ne peut pas passer à côté du casse-croûte Chez Punch Express qui a remporté la 2ème position de la meilleure poutine au monde selon Radio X!!! Mais, entre vous et moi, les poutines de la région de Lotbinière SONT les meilleures au monde hihi! Ben là :o)! Du choix, vous en avez : chasseur, Gilloise, motoneigiste, football, soccer, basketball, baseball, saucisse, poivrée, Dalton, etc. Avec les séries des Canadiens en ce moment, la poutine « hockey » est plus que d’occasion, mais de notre côté, nous avons plutôt opté pour celle nommée « rodéo » avec plein de poulet et des oignons caramélisés. On se commande le petit format pour piger à 4 dedans. On est stupéfaits lorsqu’on la reçoit, finalement c’est GROS une petite poutine de chez Punch Express ! Ça me rappelle quelques après-partys du secondaire, alors qu’on finissait nos soirées mémorables avec une bonne poutine de chez eux.

Voilà comment ça se passe une p’tite journée d’autocueillette des fraises chez nous! Ça vous parle, j’ai plein de suggestions pour adopter des endroits merveilleux pour vous créer des expériences uniques et aussi…pour vous faire rêver de poutines !

Commentaires (0)