Retour aux itinéraires
Itinéraires

Nous sommes...la forêt

Lotbinière
1
37
Facile

Nous sommes...la forêt se déploie dans les municipalités de Laurier-Station, Saint-Janvier-de-Joly et Val-Alain.

 

Vous aimeriez parcourir ce circuit en vélo? Consultez le trajet suivant sur le site Internet de tourismelotbiniere.com dans la section des itinéraires:

De Joly à Val-Alain (35 km)

Envie de pousser plus loin votre curiosité? Consultez le document du pré inventaire agricole de la région de Lotbinière et retrouvez-y l'ensemble des bâtiments témoins de ce secteur d'activité. 

BALADODÉCOUVERTE CONSULTER LE PRÉ INVENTAIRE AGRICOLE

 

Ce projet a été réalisé par la MRC de Lotbinière avec l’appui financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation dans le cadre du programme Territoires : priorités bioalimentaires.

Jour 1

Situé aux abords de la Forêt de la Seigneurie de Lotbinière, ce secteur a été ouvert tardivement à la colonisation. Malgré tout, il possède une spécificité propre. L’agriculture des sols sableux, souvent humides, qui, s'ils ont été une contrainte pour les premiers habitants, sont devenus une occasion de développer de nouvelles cultures, dont la canneberge. Le développement de la voie ferrée a aussi joué un rôle déterminant dans ce secteur de l’économie. Apprenez comment!

Ces points d’intérêt sont non seulement intéressants, mais seront invitants à mettre de l’avant votre sens du goût! Le paysage forestier et plat de ce secteur possède ses propres caractéristiques agricoles bien différentes de celles du nord ou du sud du territoire. 

Bien sûr, à travers les sites proposés, vous aurez l’opportunité d’en apprendre davantage sur la production de la canneberge et sa transformation en alcool. Vous serez également invités à visiter une ferme qui cultive des petits fruits dont la camerise et l’argousier et produisant son propre miel. Vous pourrez vous initier aux  étapes de production de ces nouvelles cultures de petits fruits disponibles à la ferme et à leurs propriétés. Entretenez-vous avec un producteur qui se spécialise dans l’élevage de lapins pour la chair et sa transformation en plus d'œuvrer dans la domestication des abeilles pour fournir au consommateur du miel en vrac! Questionnez un producteur de légumes et de fines herbes qui valorise la pratique durable pour un environnement sain. Retracez la journée type d’une famille issue du milieu de l’agriculture! 

Des gens tout à fait charmants, chaleureux et attentionnés vous attendent pour vous prodiguer des détails sur leurs savoir-faire anciens et actuels. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

La gare de Laurier-Station

L’importance de la voie ferroviaire est bien marquée au cœur de Laurier-Station qui vit au rythme du passage des trains. On y retrouve la seule gare ferroviaire encore en fonction sur le territoire. Construite au tournant du 20e siècle, elle est implantée un demi-siècle avant la création officielle de la cadette de nos municipalités, fondée le 1er janvier 1951.

Gare de Laurier-Station
Crédit photo Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière. no 1064
Gare de Laurier-Station
Crédit photo Sylvain St-Jean

Le rang 3 et 4 de Saint-Janvier-de-Joly

D’abord vouées à l’exploitation forestière, ces terres, situées à l’extrémité sud de l’ancienne Seigneurie de Lotbinière, ont connu l’agriculture autour des années 1930. Les blocs boisés issus d’anciennes coupes forestières occupent encore aujourd’hui une superficie supérieure à celle des terres agricoles surtout dédiées à la production laitière.

Ran 3 et 4 Saint-Janvier-de-Joly
Crédit photo Marielle Aumont
Rang 3 et 4 de Saint-Janvier-de-Joly
Crédit photo Jean-Pierre Ducrurc
Rang 3 et 4 Saint-Janvier-de-Joly
Crédit photo Marielle Aumont

BleuMiel | Les JHardyniers

BleuMiel | Les JHardyniers est une ferme située à environ 40 kilomètres de Québec. Elle produit des petits fruits (bleuets en corymbe, camerises, baies d’argousier) et de l’ail. On y trouve aussi une quinzaine de ruches. Le miel est généralement disponible à l’année, et l’ail à l’automne.

BleuMiel
Crédit photo Stéphanie Allard
BleuMiel
Crédit photo Stéphanie Allard
BleuMiel
Crédit photo Stéphanie Allard
BleuMiel
Crédit photo Stéphanie Allard

 La Ferme maraîchère Deschênes

La Ferme Maraîchère Deschênes cultive ses légumes et fines herbes dans le souci de l’environnement et de la santé des gens! Cultivés sans produit chimique, on y offre une variété de produits directement à la ferme. Leurs spécialités sont la culture des courges et de leur superbe ail!

Ferma maraîchère Deschênes
Crédit photo Stéphanie Allard

Rang 3 de Val-Alain

Ce territoire, autrefois partie de la Seigneurie de Lotbinière, a été tardivement ouvert à la colonisation et la qualité agronomique des sols n’a pas facilité l’essor de l’agriculture. Mais, aujourd’hui ces sols sableux, souvent humides, sont propices au développement de la culture des canneberges.

Rang 3 de Val-Alain
Crédit photo claire Gauthier
Rang 3 de Val-Alain
Crédit photo Claire Gauthier
Rang 3 de Val-Alain
Crédit photo Jean-Pierre Ducruc

La Ferme Mépat

Ferme Mépat est une entreprise située à Val-Alain. Elle réalise la mise en marché de miel de qualité, de viandes fraîches (poulets de grain, veaux et/ou boeuf, porcs et lapins de chair) ainsi que des œufs de la ferme. En saison, on y retrouve également un grand jardin où on y retrouve une grande quantité de légumes. Elle transforme tous ses produits de la ferme pour offrir des repas prêts à manger dans sa boutique.

Ferme Mépat
Crédit photo Stéphanie Allard
Ferme Mépat
Crédit photo Stéphanie Allard
Ferme Mépat
Crédit photo Stéphanie Allard

La Vallée Bleue

La Vallée Bleue Distillerie est une entreprise familiale située à Val-Alain, qui a choisi la culture du petit fruit comme moyen d’exploiter le potentiel de ses terres. Cette ferme vous propose des activités d’autocueillette, des dégustations de boissons alcoolisées et spiritueuses, de produits fins et un comptoir de viande provenant d'animaux élevés au pâturage et nourris au foin naturel.

La Vallée Bleue
Crédit photo Stéphanie Allard

Le pont Caron

Jusqu'à 7 ponts couverts ont été construits à Val-Alain afin d'assurer les déplacements des premiers habitants. Ils enjambaient le sinueux réseau hydrographique qui serpentait ces nouvelles terres à défricher au début du 20e siècle. Construit vers 1942, le pont Caron demeure le témoin de cette époque et des “triplés”.

Le pont Caron
Le pont Caron
Le pont Caron
Crédit photo Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière, no 3211
Le pont Caron
Crédit photo Patrimoine et histoire des seigneuries de Lotbinière, collection Angela Dubois, no 3120