Pascale Lemay
16 juin 2021
Nature Curieuse

Retour au temps des seigneurs!

Le Domaine Joly-De Lotbinière est un pur joyau patrimonial, en plus d’être reconnu comme l’incontournable numéro un de la région de Lotbinière! De par son architecture, sa prestance et son histoire, il brille sous nos yeux comme une pépite d’or trouvée en plein cœur d’une rivière…ou du fleuve devrais-je dire en raison de sa proximité! Il recèle, à lui seul, une manne importante d’informations en lien avec l’histoire de la Pointe Platon, l’occupation amérindienne, les conquêtes des explorateurs, le régime seigneurial ainsi que la famille Joly De Lotbinière! Ce musée vivant ou parc-jardin grandiose aura eu la chance de plaire à plusieurs seigneurs qui se sont succédés au fil des temps, pour enfin vous ouvrir son cœur à VOUS: touristes enflammés par sa beauté! Laissez-vous charmer par ce lieu aux milles souvenirs et venez y créer…le vôtre!

On dit souvent qu’on est l’artisan de notre propre bonheur! Le bonheur, quelque chose qui tend à être si simple mais qui, en vérité est très complexe et difficile à saisir pour la majorité d’entre nous. Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple. Une recette facile à faire pour réussir votre bonheur et qui ne se compose que de trois ingrédients : vous, le Domaine Joly-De Lotbinière et votre pique-nique! Succès garanti, vous en redemanderez car vos yeux ne cesseront de se délecter de ce pur délice!

Chaque fois que je mets les pieds en ce lieu, je me sens comme si c’était la première fois que je le découvre (et pourtant…je vous assure que ce n’est pas le cas)! Quand on y entre, on est émerveillé par la vaste allée de noyers noirs qui se dressent devant nous! Saviez-vous qu’il est rare de le percevoir sous cette latitude? En effet, le noyer noir croît habituellement à l'extrême sud du Québec. Le microclimat de la Pointe-au-Platon dans Lotbinière a permis l'aménagement d'une plantation expérimentale de noyer noir par le ministère des Terres et Forêts du Québec dans les années 1960. Sous le règne d’Henry Gustave Joly, les premiers noyers auraient été plantés vers 1882! Cela constituerait donc la plus vieille plantation de feuillus nobles en Amériques du Nord! Pas étonnant que certains visiteurs se déplacent expressément pour eux!

Une fois cette zone traversée, on arrive tout près des jardins thématiques, au nombre total de 10! Dès notre arrivée, on nous remet un carnet nous permettant d’identifier les 2 600 plants qui s’y retrouvent. Un bon exercice d’ailleurs pour celui qui veut pratiquer son latin! Des enfants vous accompagnent? N’hésitez pas à leur demander le carnet pour réaliser la chasse aux nains de jardins! Une activité amusante qui ne piquera que davantage la curiosité des plus jeunes envers ses jardins majestueux!

À travers ses 10 jardins, vous croiserez plus de 12 bâtiments historiques et pittoresques issus du 19e siècle : le magnifique manoir ainsi que ses dépendances (cottage des serviteurs, remise à voitures, poulailler, abri à bois, kiosque à lecture, laboratoire, etc.). Vous remarquerez que ceux-ci sont tous en parfaite relation avec la nature qui les entoure, formant un ensemble unique! Tous ces éléments sont répartis sur un total de 138 hectares formant trois terrasses naturelles! Vous comprendrez qu’il est très facile d’y passer la journée!

Pour notre part, nous avons choisi de pique-niquer droit devant le manoir (tant qu’à y être, pourquoi pas?). C’est d’ailleurs l’endroit que je vous conseille pour hausser drastiquement votre indice de bonheur! Derrière nous, une haie florale splendide qui se dresse bien haut-dessus de nous et, devant, le manoir ; imposant, noble et solennel. Attention, vous risquez de ne pas pouvoir demeurer en place en raison d’une démangeaison intense de la photographie du lieu!

Dans notre cas, nous avons apporté avec nous une délicieuse bouteille de Valhalla, un hydromel produit par la Miellerie Saint-Patrice dans la municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage . Quoi de plus naturel, dans un jardin, que de boire du vin de miel? Parlant de miel, saviez-vous qu’il est possible de vous procurer celui produit directement avec les fleurs du Domaine Joly-De Lotbinière et en collaboration avec la Miellerie Prince-Leclerc de Saint-Agapit ? En effet, il s’appelle le Mille Fleurs et il est disponible dans le petit kiosque devant le manoir et aussi à la crêperie artisanale Du côté de chez Swann !

Une fois le dîner complété, nous nous dirigeons vers ce manoir seigneurial pour en réaliser la visite. L’histoire prodiguée en ce lieu nous fascine, les infrastructures sanitaires nous surprennent (les bains sons minuscules, bien loin de nos idéaux actuels), les foyers immenses et chaleureux et les expositions artistiques à l’étage nous subjuguent.

Lors de notre passage, nous avions la chance de prendre connaissance d’une exposition tenant sur l’évolution de l’appareil photo. En sortant de notre visite, nous croisons Hélène Leclerc, la gestionnaire du site (une femme passionnée et inspirante) qui nous apprend en primeur détenir des diapositives de métal à ajouter à la collection sur la photographie! Wow, quelle chance pour nous d’avoir cet élément du passé si près de nos yeux!

Par la suite, nous partons à la découverte des nombreux jardins et traversons le pont de bois, près de la maison du jardinier. Ce lieu est féérique en lui-même, on a l’impression de sortir d’un conte pour enfant! Nous poursuivons notre découverte en prenant l’accès qui nous mène directement à la berge du fleuve. La marée est basse, exactement ce que nous espérions! Lorsque la marée se retire, elle laisse derrière elle une foule de trésors fascinants : coquillages, roches, vies marines, etc. On devient alors de véritables explorateurs en quête d’un « je ne sais quoi de spécial » et nous constatons que nous ne sommes visiblement pas les seuls!

Notre chasse terminée, nous remontons vers le manoir pour accéder aux sentiers de la forêt domaniale. Ceux-ci sont situés dans une forêt ancienne remarquable qui abrite plusieurs arbres centenaires et bicentenaires. On peut opter pour  le sentier de « L'Érable » ou le sentier « Le Chêne ». Dans ceux-ci, il est possible de découvrir des chênes de plus de 250 ans, une érablière sucrière, une frênaie de frêne noir ainsi qu'une sapinière parsemée de bouleaux jaunes! Au total, sur le site du Domaine Joly-De Lotbinière , on peut parcourir près de 10 km de sentiers dans la forêt et sur la berge! Sur notre chemin, on croise un groupe qui est en train de prendre un…bain de forêt! Oui, oui, vous avez bien lu! En effet, c’est tout nouvellement offert cette année. Le bain de forêt ou aussi nommé Shinrin Yoku consiste en une promenade en forêt. On y  pratique différentes invitations à relaxer et à retrouver un bien-être physique et psychologique par le biais d'un guide certifié!

Comme vous le constatez, le Domaine Joly-De Lotbinière  regorge d’attraits naturels. Que vous soyez amateur de photographie, ornithologue à vos heures, en quête de méditation en forêt, avide d’histoire, artiste, ou simplement curieux et à la recherche d’un lieu calme et tranquille pour pique-niquer en famille et construire un souvenir empreint de bonheur, vous ne serez assurément pas déçus de votre visite. Le Domaine est un lieu dynamique, proposant une panoplie d’animations et des visites guidées pour en apprendre davantage!

C’est donc un rendez-vous facile à mettre à votre horaire cet été et dont vous connaissez la toute simple recette pour créer un instant de bonheur totalement parfait! Envie de pousser plus loin votre visite dans la région? Poursuivez votre visite grâce aux circuits du projet Nous sommes Lotbinière , mettant en valeur ces différents lieux à n’absolument pas manquer!

De plus, saviez-vous que plusieurs entreprises de la région vous proposent des boîtes de pique-niques gourmandes pour agrémenter votre visite? Consultez la liste ICI!

Commentaires (0)