Jasmine Beaudet
Jasmine Beaudet Tourisme Lotbinière
7 juillet 2021
Nature Active

La belle-vue et la belle vie

Charmée est le mot idyllique pour d’écrire ce que j’ai vécu jeudi dernier… Cette journée-là, j’avais réservé ma place au camping Belle-vue de Sainte-Croix. J’ai préparé ma tente, mon souper, mon bois à feu de camp et mon livre de lecture. Ma bonne humeur et mon esprit d’aventure sont venus par eux-mêmes. Pour m’y rendre, je devais rouler en suivant le fleuve Saint-Laurent à partir du village de Leclercville. C’est là que le charme a commencé, bien avant mon arrivée au centre de villégiature.

Sur la route des Navigateurs , accompagnée de ma musique d’été et des marguerites en fleur tout le long des fossés, j’ai vogué sous le soleil. À Leclercville , la route traverse l’embouchure de la rivière du Chêne. Vers Lotbinière , elle parcourt les falaises et me permettait d’apprécier, à ma gauche, le fleuve, l’autre rive et, au loin, les montagnes du Bouclier canadien. Au village, elle traverse l’un des plus beaux du Québec. Jusqu’à la pointe Platon, j’ai admiré les points de vue toujours impressionnants qui m’entouraient. Le vent qui passait par mes fenêtres sentait les vacances.

Je suis arrivée à destination souriante et chantante, ayant hâte de continuer ma visite du grand air. La nature m’y attendait véritablement : des oiseaux par vingtaine gazouillaient et se promenaient tout près : des merles joueurs, des hirondelles majestueuses, des chardonnerets fringants, des tourterelles enchanteresses et bien d’autres!

J’ai d’abord été formidablement accueillie. À l’entrée, je fus servie et conseillée généreusement. Suivant leurs directions, je me suis aisément dirigée vers le terrain où allait se passer ma nuit. Autour de moi se promenaient les sourires et les salutations enjouées. Ici, les gens se connaissent par leur prénom et t’accueillent comme un.e ami.e, à l’image des oiseaux! À l’ombre de l’arbre avec qui je partageais mon terrain, j’ai pu installer ma tente peu à peu. Une fois mon nid douillet mis en place et tout mon nécessaire installé, j’ai repris le volant pour une dernière destination pour agrémenter ma soirée.

J’avais entendu parler des pepperettes originales de la Ferme Rustique , un point saillant d’agrotourisme de Sainte-Croix . Pour me rendre où m’attendait une collation alléchante, j’ai eu la chance de rejoindre encore une fois ma douce route 132 du bord du fleuve en direction est. Ma voix accompagnait avec enthousiasme les chansons estivales de ma radio.

Une autre destination si charmante en pleine campagne. Un service convivial répondait à l’appel ici aussi. Mes vœux furent rapidement réalisés par les propriétaires de la Ferme Rustique . Le menu est à la fois simple et extraordinaire. L’ambiance était familiale et vivante. Je pus repartir l’eau à la bouche avec des détails alléchants sur la nature des produits que je venais de me procurer. De la qualité de la viande, aux cultures qui inspiraient le choix d’épices des cuisinières et cuisiniers, jusqu’à la meilleure façon de déguster ces bouchées de viande savoureuse.

De retour au Centre de villégiature Belle-Vue , ce fut le temps de mieux découvrir cet endroit tout à fait charmant. Terrains de volleyball, de soccer, de fer, de pétanque, de croquet, de tennis… tout ce que l’on veut! À côté, une belle piscine, des jeux d’eau et un terrain de jeux dans l’herbe et le sable. Les allées de campings sont dessinées dans l’espace grâce à de jolis chemins entretenus et bordés de courts lampadaires blancs, si charmants et harmonieux!

Puis, au fond… le fleuve Saint-Laurent! Au bout des allées de camping se dresse un accès à la plage qu’on aperçoit de loin. Mais l’appréhension ne vient pas au niveau de la vue qu’on découvre une fois au bout. Le panorama est immense et superbe. On est à la hauteur de l’eau et la grève rapporte des douces vagues merveilleusement agréables. Le paysage est d’une splendeur étonnante pour moi qui pensait bien le connaitre. À mes pieds aussi des beautés m’ont sauté aux yeux. J’ai recueilli ces doux coquillages pour sentir dans mes mains la stature de l’endroit. Puis, j’ai cherché le meilleur point de vue de tous, juste pour me rendre compte qu’à chaque fois cela se surpassait!

Une fois mon tour de terrain fini, ça commençait à sentir le BBQ et les feux de camp un peu partout. Je m’en suis fait un aussi pour perdre mes pensées dans les flammes le temps d’un délicieux repas. Les pepperettes ne m’ont pas déçue, moi qui les désirais depuis l’après-midi! Entretenir mon petit feu m’amusait et mon livre me captivait. Or, ouverte aux changements de plans pour l’horaire de ma soirée, à la suite de l’invitation de mon sympathique voisin, j’ai laissé mon feu devenir cendres pour le quitter vers le terrain de pétanques.

C’est là que s’étaient rejoints plusieurs ami.es. Des résident.es entretenaient cette tradition de tournois de pétanques de soirée et m’ont joyeusement accueillie. J’ai passé un super bon moment à les côtoyer les un.es après les autres, à plaisanter, rire et apprendre des trucs de champion.nes. Je n’étais pas la seule à être nouvellement incluse et c’était beau de voir comment tout le monde agissait gentiment les un.es avec les autres.

C’est seulement pour aller profiter du tardif coucher de soleil que j’ai laissé le terrain de gravelle à ses habitué.es. (après la victoire d’un groupe!) J’ai observé la décente du jour derrière le champ de fleurs sauvages au sud-ouest du domaine du camping. Wow! Un moment sensible et unique. Après, l’heure du coucher pour moi n’a pas tardé parce que je ne résistais plus à la suite de mon livre.

Le lendemain, c’est une envie précise qui m’a levée de mon charmant abri : le terrain de mini-golf aperçu la veille! J’ai mis mon ludique plan en exécution : j’ai joué trois parties pour me donner une certaine compétition. Je me suis trouvée drôle et ça m’a en effet donné bien du plaisir. Le terrain était amusant, avec des défis à souhait, et d’une allure aussi charmante que le reste.

Enfin, fière de mes quelques trous d’un coup, j’ai voulu découvrir chaque aspect du camping, donc il me restait le restaurant et… la bibliothèque! Eh oui! Le camping Belle-vue possède un attribut unique grâce à des résidents bénévoles. La bibliothèque est ouverte plusieurs heures par semaine et est parfaite pour les résidents qui souhaitent louer toutes sortes de romans, volumes, jeux de société, etc. Il y a aussi un casse-tête à faire collectivement dans la bâtisse.

Au moment du retour, je dus dire au revoir à un magnifique 24h de vacances près de chez moi. J’ai adoré ce moment dont je garde d’autres souvenirs géniaux juste pour moi et celles et ceux que j’ai eu la chance de rencontrer au Centre de villégiature Belle-Vue . Venez faire votre tour, vous ne le regretterez pas!

Vous recherchez un camping pour passer un moment mémorable vous aussi? Consultez notre top idées des campings!

TOP IDÉES POUR ALLER CAMPER

 

Commentaires (0)